close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

Вопросы по политологии для экзамена: 1. Расскажите о;doc

код для вставкиСкачать
15-otober-2014
QUEER AND BLUE SKY
Eduardo Ros
Eduardo.Rosern.h
IFIC (Univ. Valenia - CSIC)
1
.
2
QUEER AND BLUE SKY
In sky blue lazuline
Let latin be my destine
If Ovid lls a line
I envy verse latine
I'm in love with Virgil
That in verse leads my sin
If Horae is the die
In vie alled italine
In sky blue lazuline
Let me be orentine
So I ould plant a nard
To grow in soil italine
If albine, be lionine
And if sarlet, Leonard
3
.
4
LA BIERE
Ca sent la biere de Londres a Meyrin
Ca sent la biere, Dieu qu'on est bien
Ca sent la biere, donne-moi la main
C'est plein des ousines de Brueghel l'Anien
Et de gens du nord qui mordent omme un hien
Ca sent la biere de Londres a Meyrin
C'est plein de buveurs qui vont a kermesse
Comme vont a messe vieilles au matin
C'est plein de jours morts et d'amours geles
Chez nous les lles n'font l'amour qu'en ete
Ca sent la biere de Londres a Meyrin
C'est plein d'horizons a nous rendre fous
L'alool est blond et le diable a nous
Les gens sans Espagne ont besoin des deux
On fait des montagnes ave e qu'on peut
Ca sent la biere de Londres a Meyrin
5
.
THE NORTH WIND
My father used to sing
It's the north wind that raks the seawall
At Shevening, my kid, at Shevening
So strong that we no longer know
Who sails, the seawall or the water ow
It's the north wind that blows so old
Men from the north, whether young or old
To make northern blue himes
Sing deep in their eyes, deep in their eyes
6
My father used to state
It's the north wind that makes us rotate
Around Bruges, my kid, around Bruges
It's the north wind that planed our fate
Around the round towers of Bruges
And that gives our girls the gowns
Of our old towns, of our old towns
That gives our girls the fragile traes
Of our laes, of our laes
My father used to speak
It's the north wind that makes the earth reak
Between Zeebrugge, my kid, between Zeebrugge
It's the north wind that makes the earth reak
Between Zeebrugge and the lower land
And the lower land isn't like before the deluge
The point of Bruges, the point of Bruges
The lower land is just a suburb for british expand
A wasted land, A wasted land
My father used to say
It's the north wind that will bury one day
My soulless and angerless body
That will bury on earth my body
Faing the sea, my kid, faing the sea
It's the north wind that will make me a aptain
Of a frigate or a submarine
It's the north wind that will make me a aptain
Of a royal navy, of a royal navy
7
.
8
LES CATALANS
Messieurs les Catalans, j'ai deux mots a vous dire
Il y a trop longtemps que vous me faites rire
Franquistes pendant la Guerre et atholiques aussi
Vous osillez sans esse entre ouardise et onnerie
Vos regards sont lointains, votre humour est exangue
Les rues de Barelone pissent leur nom en votre langue
J'aimerais que votre langue a jamais se perde
Messieurs les Catalans, je vous emmerde
A vous souer dans le ul pour devenir ous
Vous voila arobates mais vraiment rien de plus
Vous pillez la Catalogne, mais le monde vous juge
Vous voulez les pluies du Nord et vous aurez le deluge
Lorsque me demande d'ou je viens un etranger ultive
Je lui reponds enore une fois tellement fatigue
I am proud to be Spanish from Spain
And moreover, Spanish I want to remain
Et je vous interdis d'esperer que jamais
A Londres on puisse vous roire Anglais
Et je vous interdis a New York ou Milan
D'eruter autrement qu'en Catalan
Et je vous interdis d'obliger nos enfants
Qui ne vous ont rien fait, a aboyer le Catalan
Et si mes freres se taisent et trouvent ela bon
Je persiste et je signe, je m'appelle Edouard Blond
9
.
10
THE OLD LOVE
To see the river in ie
And to want to be a spring
To ght to get justie
And to want to sing
To see that one is twenty
Waiting for love to pass by
To see a boy with beauty
And to look at his eye
To see a barriade
And to be a defender
To see an ambusade
And not to surrender
To see the grey ities
To want to be Renoir
To see the old enemies
And to lose one's memoir
To see a love blooming
And to want to burn in it
To see that one is growing
Without taking benet
To see that one is fragile
To feel the ruel fear
To see life is diÆile
But I want you my dear
11
.
12
THE BEAUTIFUL BOY
They do in vain, they say in vain
That a wary man is not a fool
They do in vain, they say in vain
That it's good to be love'ful
I know, I know that my next boy
Will be my next defeat
I do repeat, I do repeat
And until dawn want to enjoy
I know, I know that my desire
Wont live until next day
But anyway, but anyway
Any love is due to expire
I know, I know that my aress
Wont make you love me
But I love thee, but I love thee
I love your loveliness
They do in vain, they say in vain
That a wary man is not a fool
They do in vain, they say in vain
That it's good to be love'ful
13
.
14
THE GRAVE OF LOVE
If god himself ask me to forget
If god himself ask me to forget
I tell god himself that I refuse
If god himself takes you from me
I will myself take you tomorrow
What should I do with my sorrow
What should I do with my sorrow
What should I do with my heart
Take it away broken into piees
To give you the proof of my love
I gave my ower to a dove
I gave my ower to a dove
To give it to the one that loves me more
This is the ower of better smell
From those that grow in the meadow
For a momemt I thought it's you I saw
For a momemt I thought it's you I saw
But the dove put the ower on a grave
Where lies my heartless shadow
I am tired and ant ght anymore
How an I get your love one more ?
How an I get your love one more ?
15
.
16
NETTE ET BELLE
J'aurais aime ma belle
Te hanter une hanson
Sur ette melodie
Erite a Saint Genis
J'aurais aime ma belle
Rien qu'au oin du anton
T'erire un long poeme
Pour te dire ombien je t'aime
Mais le temps que s'allume
L'idee sur le papier
Le temps de prendre une plume
Le temps de la tailler
Le temps de me demander
Comment vais-je ommener
Quand e temps est venu
Tu ne m'aimes deja plus
17
.
18
MY LAST COMPANION
Beause of having slept
With my loneliness
She is the friend I kept
And I love her sweetness
She never goes away
Faithful as a shadow
She follows my way
And rowns me with halo
No, I am never alone
When I am lonesome
She is always with me
Filling all the plae
She is always friendly
Looking at my fae
And when I nd a boy
Staying with me at home
I may with him enjoy
Were we both alone
No, I am never alone
When I am lonesome
Beause of her I hide
And when I am gone
She will be at my side
As my last ompanion
19
.
20
LOVE DARK
I'll open the ark
That loses your door
And in the night dark
We'll lay one more
I'll penetrate the stark
Hole full of my bile
I'll settle the spark
In your bak doile
You'll drink my mark
Seed from my stik
Flame growing thik
Flame from the love dark
Of Bile imbued sweet
Love that in you I t
21
.
22
GEM DARK
In Spain it's raining
Dirty drops of pain
And death is falling
As falls the rain
Make your demand
I'm your troubadour
Let me understand
Why love is amour
Gem stormy dark
Thunder musi sweet
Sorery of your eye
Shower drops stark
And lls in the pit
Where for you I die
23
.
24
LOVE FORBIDDEN
I'll go into the hidden
Entry of my dream
Love, love forbidden
With my white ream
I'll go without fear
Entering the way out
With passion sinere
Of love, love about
Love is never sin
Love, love is fair
Love is like a dream
As I push and pull
Love, love is there
Am I lover or sinful ?
25
.
26
THE BRITISH BATTALION
In Spanish elds where ghters lay
Hidden graves are found in array
In a landsape of olive trees
But in the graves, no name of these
Dead long ago, they've gone away
Find red rosses in white alley
As if their ag were on display
And waving high at wind inrease
Fiere heroes that died here one day
In harsh ombat, for thee I pray
You were the dead so freedom lives
And if I pray, I pray for this
Your souls be wind, your bodies lay
27
.
28
IN CRAONNE FIELDS
C'est a Craonne sur le plateau
Que nous allons laisser la peau.
Adieu la vie, adieu l'amour,
C'est ni, on meurt tous les jours
Sans plainte, sans pousser un sanglot.
Dans les hamps de oqueliots
Et la ou le hant des oiseaux
S'eae sous le son du tambour,
C'est la que s'alignent nos tombeaux.
Mais nous n'aurons pas le repos
Si le arnage fait son retour.
Bannissons la guerre pour toujours,
Et ii s'aheve e rondeau.
29
.
30
A CHILD'S GUIDE TO MIGRAINE
The attak of migraine and the sigh
There is always another story
There is more than meets the eye
But at last the seret is out
As it always omes in the end
There is never smoke without re
It omes as a ompensation
To exess in deliious pleasures
Singing with a lear voie in a hoir
Sporting in a squash ourt
Playing riket mathes in summer
Kissing the intimate friend
Suking him with a tongue of desire
Going deep into him my dear
There is always a wiket seret
A private reason for this
31
.
32
A CHILD'S GUIDE TO MODERN PHYSICS
Superstring theory of type I
With SO(32) symmetry
Is free of anomalies and
Together with the het eroti string
With E8 E8 symmetry
Is the limit of M-theory
With 5-D p-branes.
SUGRA in D=11 dimensions
Is the limit of a low energy
Superstring theory.
The AdS/CFT onjeture
Postulates duality between
Conformal Field Theory
With N=4 SUSY in D=4
And anti-de-Sitter superstrings
In D=5 dimensions.
None of these theories
Have any physial meaning.
N=8 SUGRA has D=11
Spae-time dimensions
But beware! We only
See D=4 dimensions beause
The others are ompatied.
33
.
34
HOMAGE TO CAMBRIDGE
What's your proposal ? to build the just ity ?
I agree, it's my hoie, this ity is Cambridge,
But don't all Blunt, Burgess and Philby
Traitors, they all ame from Trinity
And loved or died for Spain.
Blunt and his lover Julian Bell,
Burgess and his lover Harourt,
They dreamt another ountry in vain.
George Orwell and Tommy Judd,
Wystan Auden and his lover Isherwood,
Spender while England sleeps.
You drew tides of men to die,
You wrote my will aross the sky,
My heart bitter tears weeps.
35
.
36
CELUI D'EN BAS
Ami, je vais a la guerre
Car j'y suis bien ontraint
Ce que je laisse sur terre
Gardez-le ave soin
Je veux que mon bien demeure
Quand ma vie sera oupee
Et au moment ou je meure
Mes hoses bien ordonnees
Je ne donne pas d'expliations
Ce sont des hoses bien ompliquees
On me parle de la nation
Et je n'ai pas la moindre idee
Je sais que je suis demuni
Et ne ahe auun tresor
Je sais que je suis en vie
Et que demain je suis mort
J'ai dit a mon her ami
De ne pas me dire adieu
Qu'il oublie la eremonie
Du depart au baiser pieu
Je suis au premier rang
Car ma vie n'est pas neessaire
Le hef n'est jamais devant
Il ommande les retardataires
37
.
38
STOP THE CLOCKS
Arr^etez les montres et le telephone
Emp^ehez le hien d'aboyer
Je ne veux pas que la musique sonne
Emportez le erueil de mon foyer
Laissez les avions gemissant
Erire le message `il est mort'
Que la polie porte gants blans
Et la olombe un ollier d'or
Il etait mon Sud et mon Nord
Mon travail et mos repos
Ma lune, la nuit qui m'endort
Je le royais eternel, 'etait faux
Que les etoiles du iel s'eaent
Je ne veux ni soleil ni lumiere
Que des oeans il n'y ait plus trae
Plus rien de bon ne m'espere
39
.
40
THE LOVING ONE
I know, I know quite well
That for him I would go to hell
His indierene is the least
Provided hell an exist
How should stars burn ?
With or without return ?
If his aetion an't be
Let the loving one be me
Admirer I think I am
Of as many stars I an
And when I see them I say
I'll nd my star anyway
Were all the stars to die
I wont ry, I wont ry
Total dark would be ne
Were my loved one be mine
41
.
42
DONNE-MOI LA MAIN
En el patio del Lieo
En el patio del rereo
All donde al mirar te veo
All donde mas te deseo
Dime que me amas
Aunque no quiera un trofeo
Aunque no quiera tener un reo
Aunque a vees titubeo
Aunque a vees te zarandeo
Dime que me amas
O no me digas nada
Solo dame tu mano
Entrelazada
Como a un hermano
43
.
PATER NOSTER
Notre Pere qui ^etes aux ieux
Que ton nom soit santie
Que ton regne vienne
Que ta volonte soit faite
Sur la terre omme au iel
44
Donne aux pauvres aujourd'hui
L'argent des paradis saux
Ne pardonne pas les oenses
Des nationalistes enrages
Fais que le atalan disparaisse
Car 'est la langue des raistes
Donne aux palestiniens leur terre
Comme tu nous a donne la n^otre
Fais que les juifs de Palestine
N'elisent plus de leaders nazis
Libere tous les pays arabes
Des islamistes radiaux
Libere-nous des lobbys ameriains
Qui sement la guerre dans le monde
Fais que les frontieres d'Europe
Disparaissent a tout jamais
(m^eme elles de Suisse et de Norvege)
Libere-nous des euroseptiques
Fais br^uler en enfer les leaders
De l'extr^eme droite europeenne
Aide les minorites russes
De l'anienne Union Sovietique
A faire partie de la Russie
Aide les minorites serbes
De l'anienne Yougoslavie
A faire partie de la Serbie
Fais br^uler dans les feux de l'enfer
Les grands riminels de l'histoire:
Nixon, Reagan et Thather
Soumets-nous a la tentation
De l'amour qui ne peut dire son nom
Mais delivre-nous des nationalistes
Amen
45
.
LES COMMUNARDS
I
Au loher de Saint Paul
Le arrillon n'a plus sonne
Et tous les prourateurs
A l'unisson se sont leves
Devant l'autel sare de Dieu
Le roi s'est agenouille
Celui de Burgos s'avane
Et l'a ainsi exhorte
`Si nous sommes reunis
C'est pour vous faire jurer
46
Nos lois et nos libertes
Que vous drevrez respeter
Nous vous sarerons ensuite
Quand vous les aurez jurees
Souverain de Castille
Sans vous nommer Majeste
Car 'est un titre etranger
Que Castille ne doit pas donner
Vous ^etes au servie du royaume
Et ne devez l'oublier
Si vous servez le royaume
Vous en serez remerie'
En Aragon se rend Charles
Mais personne ne se soumet
Quand le peuple le reonna^t
Six mois se sont eoules
Quand il retourne en Castille
Deux ans sont deja passes
Il trouve les rues desertes
Personne ne veut se montrer
Il a manque a sa parole
Plus il ne pouvait manquer
II
En plus de roi de Castille
Charles veut omme ses a^nes
La ouronne du Saint Empire
Et attend de se faire ouronner
Mais Castille s'enamme
47
Charles deide de onvoquer
Les Cortes a Compostelle
Pour pouvoir les apaiser
A Compostelle les Cortes
Contre lui se sont levees
Qu'il parte ave ses amands !
Hors de Castille les etrangers !
Mais tous ses opposants
Le roi les fait expulser
Et eux qui enore resistent
Il les fera soudoyer
A Tolede les itoyens
Deident de se soulever
Les regisseurs reunis
Prolament la Communaute
Ils aÆrment que Tolede
Peut toute seule se gouverner
Et hoisissent une junte
Par un apitaine preside
C'est un grand hevalier
Venere dans la ite
Son nom est Padilla
Don Juan il est prenomme
Les itoyens de Tolede
Prolament la Communaute
Et ontatent d'autres villes
Qui veuillent se soulever
III
Charles nomme Adrien
48
Son ardinal attitre
Regent de toute Castille
Qui par amand sera gere
Et ordonne qu'a Tolede
On proede sans piete
Castille se ouvre de vert
Toutes les prairies ont pousse
Les peupliers sont feuillus
Les abeilles vont butiner
Les itoyens de Segovia
Aussi se sont onertes
C'est Bravo qui les ommande
Jean Bravo les a exhortes
Et aussi a Zamora
Un hef ils se sont donne
Son nom Antonio de Au~na
Il est l'ev^eque de la ite
Il n'y plus de pouvoir royal
Le peuple veut se gouverner
Et de m^eme a Toro
Avila, Leon, Cuena
Soria, Guadalajara
A Madrid et Alala
A Madrid et Alala
Il n'y plus de royaute
On ne veut plus de roi amand
Les villes se sont revoltees
On fait sonner les lohes
Les itoyens sont onvoques
Pour former la Communaute
Pour former la Communaute
49
IV
Le Conseil de Regene
Adrien l'a onvoque
Et il lane ses troupes
Pour soumettre les revoltes
Contre les troupes imperiales
Les Segoviens se sont armes
Car Segovia ne se rend pas
Segovia ne rendra jamais
D'autres troupes arrivent
Qui la Sierra ont traversee
Ce sont les hommes de Tolede
C'est Padilla et son armee
Et enore Maldonado
De Salamanque est arrive
Car aussi a Salamanque
On forme la Communaute
C'est la joie dans les rues
Les pavillons se sont dresses
Des pavillons ouleur mauve
Que Castille s'est donnes
Le Conseil de Regene
Adrien l'a onsulte
Et pour vainre les Segoviens
Tout son pouvoir il va user
Vers Medina del Campo
Il dirige son armee
Car Medina possede
Canons et anonniers
50
Mais la ite de Medina
Lui refuse de rentrer
Le ardinal alors deide
Que la ville sera rasee
V
Les soldats du Conseil
Dans la ville sont rentres
L'ont enduite de goudron
Et le feu ont allume
Mais partout en Castille
On forme des ommaunautes
Que les biens retournent au peuple !
Que les amands soient expulses !
L'or qui remonte vers l'Esaut
Aux bords du Duero doit rester
Ce n'est plus l'argent du roi
Mais elui de la Communaute
Arrivant devant Medina
Les apitaines revoltes
Ne voient que des murs grilles
Par le feu tout a br^ule
`Segovia n'oubliera par
Ce que pour elle vous avez fait'
C'est Jean Bravo qui le dit
`Je jure que vous serez venges'
C'est alors que se presente
Un groupe de hevaliers
`Au nom de Tordesillas
Nous venos vous renontrer
51
Venez vite a notre aide
Les amands sont arrives
Au ouvent de la reine Jeanne
Et ils ont voulu l'emmener
Mais la reine a refuse'
Padilla lui rend hommage
`Majeste, soyez notre reine !
Reprenez votre liberte !'
VI
Adrien au roi Charles
Cette missive lui a adressee
`Votre justie est en fuite
Votre pouvoir onteste
Les ites sont perdues
Et votre sur apturee
L'autorite de ma regene
Je ne peux plus l'exerer
Auun membre de la noblesse
Ne veut pour nous s'engager
Le peuple ne veut plus de nous
C'est lui que vous ombattez
Nous ne gagnerons jamais
Sans les nobles a nos ^otes
Les privileges aux amands
Les ont de nous eloignes
Charles depuis la Flandre
Cette reponse il a donne
`Adrien dorenavant
Aura les nobles a ses ^otes
52
Fabrique, Grand Amiral
Au Conseil sera nomme
Et Velaso le Connetable
Sera le hef de nos armees
L'automne suit son ours
Les journees sont abregees
Adrien et son Conseil
A la guerre sont prepares
`Sainte Marie et Charles !'
Crient eux de leur ^ote
`Saint Jaques et la liberte !'
Repond la Communaute
VII
En fevrier le jour seize
A Burgos de bonne matinee
Parmi des ierges et des torhes
Un ehafaud on a leve
Quelques moines sont presents
Et les itoyens rassembles
On fait sonner le tambour
Le roi va se prononer
`Sahez en toute l'Espagne
Mes royaumes et mes sujets
Que par vu de mon pouvoir
Qui ne saurait ^etre onteste
Ni maintenent ni apres
Que la revolte ait elate
Et se propage en Castille
Dans les bourgs et les ites
53
Que de faon immediate
Je ondamne sans juger
Deux ent quarante neuf
Communards plus distingues
A mort s'ils sont des las
A vie s'ils sont du lerge
Qu'on les hasse des ouvents
Et leurs biens soient onsques
Signe a Worms, votre roi
Charles d'Espagne le premier'
A la suite de ette annone
Des murmures se sont leves
Vive Padille ! on rie
Personne n'est satisfait
La graine des ommunards
a pris dans les hamps de ble
VIII
Sahant qu'il est poursuivi
Padilla a deide
De faire sonner ses tambours
Et ses drapeaux deployer
Il ne prendra jamais la fuite
Qui le pense sera trompe
Il herhe un lieu propie
Pour bataille pouvoir livrer
Il remonte les ollines
Il parourt les hamps de ble
Mais 'est a Villalar
Que le destin va l'emmener
54
Plus il rentre dans la plaine
Plus la plaine se fait bourbier
Ave la boue jusqu'aux genoux
Il ne peut plus avaner
Lorsqu'il sort de la plaine
Les imperiaux l'ont enerle
Il fait former ses troupes
Et ses onons sont pointes
Mais les anons imperiaux
Vont vite les deimer
Il tirent de toute part
A bout portant ils ont tire
Les imperiaux sont a l'attaque
Les imperiaux ont attaque
Maldonado se trouve erne
Maldonado est apture
Jean Bravo l'epee en main
Est aussi fait prisonnier
Seul Padilla resite enore
Criant `liberte !, liberte!'
IX
Padilla ne se rend pas
A la jambe il est blesse
Mais il y a trop d'ennemis
Et a terre il est jete
Le hef des ommunards
Son orps tout ensanglante
A Villalar se trouve vainu
Mais en hero il a lutte
55
La nuit pose son manteau
La bataille est termnee
On n'entend plus que des ris
Le hamp se ouvre de blesses
Tous les nobles reunis
Deident du sort des revoltes
Padilla et Jean Bravo
De leur t^ete vont payer
Et Franois Maldonado
A vie sera enferme
Mais les troupes relament
Que sa t^ete soit aussi oupee
A l'aube du nouveau jour
Les prisonniers sont traines
Sur deux mulets ouleur noir
Noir de deuil pour ondamnes
Padilla et Jean Bravo
Chevauhent ave dignite
Le hemin de leur supplie
La t^ete bien haut plaee
Devant eux un messager
Ne esse de repeter
`Justie au nom de roi
Et perissent les revoltes'
X
Ils ont saisi Jean Bravo
Ils l'ont fait agenouiller
Le bourreau leve la hahe
Et sa t^ete il a tranhee
56
Padilla monte sur l'ehafaud
La sienne est aussi oupee
Et sur deux piques aigues
Les deux t^etes sont plaees
Mil inq ent vingt et un
En avril pour preiser
A Villalar on exeute
Ceux qui justie relamaient
Depuis la vitoire imperiale
Pas neuf mois se sont passes
Pour que Charles enn puisse
Son ardinal remerier
Le Pape Leon X est mort
Adrien veut le sueder
C'est Charles qui l'a voulu
C'est Adrien qui est nomme
Tout le peuple de Tolede
Deide de le elebrer
Vive le roi et son ardinal !
Qu'importe s'ils sont etrangers !
Qui sait si les igognes
Vont a nouveau niher
Et les froideurs de mars
Vont faire les pousses geler
Plus il est se le bois
Plus vite il va br^uler
Si les pins sont en endre
Les h^enes vont repousser
57
.
58
GUITARRE
Guitarre de la hanson
Qui aujourd'hui
Sonne le son j
De ses ordes a l'unisson
Guitarre des hemins
Je ne serai pas ton prophete
Mais l'^ame du poete
Que hante le peregrin
Il hante le hant de sa terre
Le hant du troubadour
Un hant d'amour
Qui s'eleve omme une priere
59
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа